Je reçois régulièrement des demandes d’aide pour toutes sortes de projets. Comme mon père, j’ai de la difficulté à dire « non » car ils sont très souvent intéressants. Je ne peux évidemment tous les accepter et j’en suis souvent peiné.

En fait, je sais que je ne peux changer le monde. Ça exige trop d’énergie. Sans vouloir offusquer les demandeurs, ceux-ci sollicitent souvent une contribution (en tout ou en partie) de temps (formation, stage, conférence), de semences, de déplacement, de recherches, d’argent, etc., sans se préoccuper de me présenter quel serait mon intérêt. Et ici, je ne parle pas d’argent mais plutôt de ma valorisation intrinsèque…. mon « gaz-qui-me-fait-avancer ». Je veux plutôt changer mon monde car je l’aime et il est à ma portée. On a chacun l’occasion de le faire à notre niveau. Pour cette raison, j’ai sauté sur une proposition de participer à une initiative très locale.

En effet, une administratrice du conseil d’administration de la Maison Nationale des Patriotes, Douce Labelle, aussi responsable du regroupement, le Mouvement Vert, m’a approché pour m’inviter à me joindre à leur nouveau projet.

En effet, désireux de donner une autre dimension à leurs installations de Saint-Denis-sur-Richelieu, la direction a cru pertinent ajouter une petite section « potager » aux alentours de ce lieu historique. Rien de très extraordinaire mais les petits pas mènent loin. Vous comprendrez ici mon attachement à la sensibilisation aux variétés ancestrales du Québec. Avec peu de moyens, ils ont réussi à mobiliser plusieurs personnes pour tenter cette modeste première expérience. Inutile de partir en fou et cela, pour respecter les cadres réglementaires et voir les réactions des visiteurs. Alors ce samedi 04 juin, je m’amène avec mes plants, graines, branchages, cordes, couteaux, pelle, bref, tout le bataclan pour garnir les bacs construits et remplis plus tôt le mois dernier. Après un cours rapide auprès de l’animatrice sur place, celle-ci vous attend maintenant pour vous montrer et peut-être, vous faire goûter ces spécimens de notre propre potager. Je prendrai une photographie plus tard cet été lorsque ce sera plus fourni.

Construction du nouveau potager de la Maison Nationale des Patriotes

Ici-haut, Mylène Bonnier responsable de l’action éducative et culturelle de la Maison Nationale des Patriotes. En bas à gauche, Martin Chabot (sur le camion). Photo en bas au centre, don de terre gratuite de Michel Leblanc (Transport Michel Leblanc enr.). Et finalement, photo en bas à droite, Michel Leblanc (dans sa pelle mécanique) et Martin Chabot, conjoint de Douce Labelle. Désolé si j’oublie des personnes.

Advertisements