Connaissez-vous les Archives d’Internet?

Cet organisme sans but lucratif a été fondé vers la fin de 1999 dans l’optique de construire une bibliothèque Internet afin d’offrir un accès permanent aux chercheurs, aux historiens, aux personnes handicapées et au grand public aux collections historiques qui existent sous forme numérique. En gros, les corps morts oubliés d’Internet mais dignes d’être conservés trouvaient une seconde vie, évitant ainsi de disparaître à jamais du web. Situé à San Francisco, ils ont commencé il y a une quinzaine d’années à incorporer des collections beaucoup plus spécifiques. Maintenant, le site inclut: textes, fichiers audio, images en mouvement, logiciels ainsi que des pages Web archivées dans leurs collections et ils fournissent également des services spécialisés pour la lecture adaptative et l’accès à l’information pour les aveugles autres personnes handicapées.

Mais pour quelle raison vous écris-je ça?

Catalogue Wm. Ewing & co. (1909)

Catalogue Wm. Ewing & co. (1909)

Et bien suite à un message bienveillant d’une lectrice, Émilie Perreault, celle-ci m’a fait part d’une newsletter reçue de cet organisme lui indiquant la mise en ligne d’une quantité impressionnante de catalogues de semences numérisés sous l’appellation « Biodiversity Heritage Library Seed & Nursery Catalogs ».

En fait, vous aurez accès à plus de 1000 catalogues de semences (majoritairement en anglais) aux bouts des doigts. Il y a quelques exemplaires hyper rares de documents en provenance du Québec (ex: William Ewing & co.) et de France. Quel temps j’aurai épargné jadis en possédant une telle source d’information.

Pour faire du pouce sur le sujet, le site du semencier du patrimoine vous offre également la possibilité de chercher parmi 37 anciens catalogues canadiens d’aussi loin que 1846 et ce, jusqu’en 1949.

Bonne consultation!

Advertisements