(Image: meteomedia.com)

(Image: meteomedia.com)

Si Les conditions météorologiques le permettent, un phénomène rarissime se produira: la combinaison du solstice d’été (20 juin à 18h34 au Québec) et une nuit de pleine lune supposément « rouge ». Cette manifestation porte les jolis noms de lune rose, lune chaude ou, par les amérindiens, de « lune des fraises ».

En effet, en fonction des pays, peuplades et tribus, les noms de chacune des 12 lunes fait référence aux labeurs, accidents, difficultés vécus et biens accordés par la nature. Par exemple, dans de nombreuses régions, la lune du mois de juin s’associait aux fraises en référence à la période très courte de la cueillette de ce fruit sucré. À titre indicatif, ici-bas, on vous inscrit l’appellation de chacune des 12 lunes de l’année des Algonquins de la région de l’Outaouais. Évidemment, il y a des déclinaisons ou des différences entres les clans mais plusieurs d’entre eux attribuent juin aux fraises.

(Image: portraitsdelune.blogspot.ca)

(Image: portraitsdelune.blogspot.ca)

CALENDRIER LUNAIRE DES ALGONQUINS

  1. JANVIER: Mois de la longue lune
  2. FÉVRIER: Mois de la marmotte
  3. MARS: Mois de l’oie
  4. AVRIL: Mois de la débâcle
  5. MAI: Mois des fleurs
  6. JUIN: Mois des fraises
  7. JUILLET: Mois des framboises
  8. AOUT: Mois des bleuets
  9. SEPTEMBRE: Mois du décorticage du maïs
  10. OCTOBRE: Mois de la truite
  11. NOVEMBRE: Mois du coregone
  12. DÉCEMBRE: Mois du début de l’hiver

D’un point de vue plus plus scientifique, la couleur du satellite s’attribue au fait que lorsqu’il apparaît à l’horizon, le soleil est encore haut (solstice oblige). L’éclat lunaire se voit filtré lui donnant une couleur rosée ou orangée; tout comme le soleil qui lui, s’illustre d’un large spectre de couleurs lors de son coucher. Ne manquez surtout pas ce phénomène céleste qui n’arrive qu’une seule fois dans une vie.

De fait, 1948 fût la dernière fois que ce phénomène a pu être visible au Québec.

Advertisements