Épinard-fraise

Épinard-fraise

Nous tenons premièrement à féliciter Monsieur Alain Charest, gagnant de notre concours de fin d’année 2014. Il s’est mérité justement des semences de l’épinard-fraise (voir photo ci-haut).

En effet,  nous vous avions demandé en décembre dernier de deviner quelle était la plante photographiée chez-nous l’été passé. Ceux qui ont cru à un légume ont gagné et ceux ayant misé sur un fruit ont aussi gagné.

De fait, ce légume-fruit (Chenopodium capitatum) oublié originaire d’Asie occidentale est connu depuis des siècles. Les sources ne s’entendent pas sur son lieu d’origine mais disons qu’il arrive au Québec par l’Europe de manière tardive au XXe siècle. Le plant est compact et mesure environ 50 cm de hauteur. On le cultive pour ses feuilles nutritives triangulaires dentées qu’on ajoute aux salades mais on peut aussi les cuire à la vapeur.

De plus, les fruits rouges comestibles agrémenteront ce plant. Certains compareront leur goût à quelque chose d’anodin mais de notre côté, on adore. Allez-y quand même mollo car les petites graines noires des fruits contiennent de l’acide oxalique et des saponines, un agent toxique. Mais pas de panique…. on est pas mort. Seulement, passez le tout au chinois pour les retirer si l’idée vous vient de cuisiner sirops ou quelque chose du genre. Cliquer sur la photographie pour l’agrandir et mieux voir à quoi elles ressemblent. Peut se semer en pot (pratique pour les balcons) ou en massif. Très facile de culture. Dans les pays plus chauds, c’est une annuelle qui se ressème.

Culture: Semer directement au jardin après tout risque de gel au sol passé à 2 cm de profondeur. Privilégier les sites ensoleillés et bien drainés. Espacer les plants de 30 cm. Peu encombrant. Arroser au pied en période de sécheresse. Récolter régulièrement pour produire continuellement de nouvelles pousses et augmenter la récolte de fruits. Compter environ 60 jours pour une première dégustation.

Advertisements