Tomate mocheBonjour à toutes et à tous!
On est vraiment heureux de vous retrouver sur la blogosphère après des vacances bien méritées. Nous sommes déjà à préparer le terrain pour l’automne et nous avons eu à arracher un plant de tomate trop envahissant.

Évidemment, plusieurs tomates, encore vertes ont été récupéré pour être mises au soleil. Parmi le lot, un vilaine toute laide qui n’aurait pas passé le test de l’uniformité de nos marché d’alimentation ici au Québec. Ça nous a justement fait songer à une campagne sympathique de publicité française de l’Intermarché pour réhabiliter tous ces fruits et légumes hors normes (voir ici-bas). Ça vaut la peine d’en voir une car elles durent seulement une minute.

Saviez-vous qu’en 2014, l’Europe s’est engagée à mettre des mesures en place pour contrer le gaspillage alimentaire?

De fait, chaque année, c’est 300 millions de tonnes de denrées alimentaires (partout sur la planète) qui sont jetées puisque les producteurs/détaillants et consommateurs écartent des produits bons pour la consommation mais qui ne répondent pas à des critères esthétiques.

Au Québec, Le ministère québécois de l’Agriculture, des Pêches et de l’Alimentation a estimé qu’en 2012 entre le cinquième et la moitié des déchets de l’industrie alimentaire sont des aliments propres à la consommation. Chaque personne jette annuellement 183 kilos de nourriture (un demi-kilo ou une livre par jour). C’est énorme lorsqu’on constate les besoins criants des banques alimentaires.

Quoi qu’il en soit, la réponse des Français fût au-delà des espérances de l’entreprise.

Toutefois, il y a sûrement un lien entre le fait qu’il y ait, pour la même quantité de fruits ou de légumes, une différence de prix pouvant parfois varier jusqu’à 70%; un argument de poids lorsqu’on comprend qu’une fois transformé, qui peut dire l’apparence qu’avait l’aliment de base. C’est dommage qu’ici, les entreprises y réfléchissent encore et encore…. Y’a pas à dire, à force de mûrir à l’idée, eux aussi vont pourrir. Alors SVP, ne gaspillez pas ces mal-aimés du jardin.

 

Advertisements