Josée Landry et Michel Beauchamps devant la façade de leur maison à Drummondville en 2012

Josée Landry et Michel Beauchamps devant la façade de leur maison à Drummondville en 2012

Presqu’un an à la suite de la publication de notre premier article sur les incroyables comestibles, nous avons reçu des nouvelles de Josée Landry et de Michel Beauchamps, ceux-là même ayant eu mal à partir avec la ville de Drummondville concernant leur potager en façade de leur maison en 2012.

Ainsi, ils nous partagent la réalisation de leur plus récent documentaire (plus de 16 minutes) concernant l’avancée de cette initiative au Québec. Nous sommes évidemment très heureux de vous la relier en souhaitant qu’elle vous inspire et vous incite vous aussi, dans votre milieu, à partager les valeurs de ce projet planétaire.

Par la bande, Monsieur François Rouillay, cofondateur des Incroyables Comestibles pour la France annonce que:

…nous allons lancer dans les prochains jours une campagne citoyenne de mobilisation pour toutes les communautés humaines qui désirent atteindre l’autosuffisance alimentaire avec Incredible Edible Todmorden en 2018, plusieurs villes sont déjà à l’œuvre. L’objectif est devenu réalisable, nous sommes rejoints par des universités, des collèges, des centres socio-culturels, des hôpitaux, des maisons de retraite, des comités de quartiers…

Pour vous dire à quel point le mouvement mondial est en marche, Monsieur Rouillay nous a fait parvenir « le dernier rapport d’activité de l’exercice 2012-2013 en images sur l’état d’avancement du mouvement en France et dans le Monde ». Une véritable montagne de photos partout sur le globe avec la seule visée, celle de transformer nos villes en véritable potagers gratuits.

Advertisements