Bobby Hull

Nous voudrions féliciter notre gagnante, Monsieur Marc Dubreuil pour sa participation à notre concours de fin d’année 2013. Il se mérite une variété de haricot grimpant ancestrale de notre patrimoine du Québec en voie d’extinction. Pour le moment, nous sommes à peaufiner nos recherches mais nous sommes presque prêts à considérer ce cultivar comme unique. Nous vous reviendrons là-dessus en 2014.

Vous pouvez cliquer sur la photo pour l'agrandir

Vous pouvez cliquer sur la photo pour l’agrandir

Et pour celles et ceux ayant trimé dur pour suggérer une réponse, plusieurs auront reconnu: BOBBY HULL, un célèbre joueur de la Ligue Nationale de Hockey entre 1956 et 1980. Né en 1939 sur une petite ferme laitière à Belleville en Ontario, saviez-vous qu’il avait fait la promotion de graines de semences de la Compagnie DUNNS FARM SEEDS, une entreprise de Guelph d’Ontario? On pouvait notamment lire à l’endos de la brochure:

Bobby Hull high-scoring forward with Chocago Black Hawks also farm on a very large scale in Prince Edward Island. He uses high scoring seeds from Dunns farm seeds as shown in the accopanying picture.

En traduction libre: Bobby Hull, grand marqueur des Black Hawks de Chicago cultive aussi à très grande échelle à l’Île du Prince-Édouard. Il utilise des semences  haute performance de Dunns farm seeds comme le montre cette image.

En effet, même si les salaires n’équivalaient pas ceux des joueurs de la LNH d’aujourd’hui, sa vie professionnelle lui a quand même permis d’acheter une ferme de 150 acres près de Millbrook, en Ontario, 330 acres près de Picton, devenir co-propriétaire d’un ranch de 240 acres près de Demorestville ainsi que deux terrains de plus de 100 et 110 acres en dehors de cette même municipalité. Au summum de sa 2e carrière, il a eu plus de 500 têtes de bétail. Pas rien quand même!

Je ne suis pas garçon de la ville et ne pourrait jamais être . Dès que la saison est terminée, je ne voulais rien d’autres mis-à-part ma ferme expliqua t-il à Joe Pelletier en 2009, un blogueur des plus grandes légendes du hockey.

C’est en travaillant fort sur la terre qu’il aurait supposément développé sa force physique légendaire.

En fait, bien qu’il ait été une star du hockey, ce qui lui a permis de très bien gagner sa vie, bon nombre de ses confrères devaient, à l’époque, se trouver un emploi d’été après la saison terminée. Rien à comparer à aujourd’hui!

Advertisements