Depuis des milliers d’années, l’hommme cultive la terre. Il a développé une foule de techniques dont l’une d’entre elles, a été conçue en 1924 par l’anthroposophe allemand Rudolf Steiner: l’agriculture biodynamique. Nous vous avertissons, elle est considérée ésotérique et est critiquée par plusieurs.

Rudolf Steiner (1861-1925)

J’ai été en contact pour la première fois avec cette forme d’agriculture il y a plus de 20 ans. Mon ex- beau-père, adepte du REIKI, m’avait amené à une séance d’information où le formateur, un agronome des Cantons de l’Est (désolé, j’ai oublié le nom!) prétendait augmenter de manière significative et toute naturelle sa production horticole contrairement à ses voisins agriculteurs utilisant leurs produits chimiques. Il parvenait même à l’appliquer dans d’autres sphères de sa vie notamment l’élevage, ses relations avec les gens, ses décisions d’affaires, etc. Bref, ce n’est pas pour rien s’il y aura plusieurs articles car elle est plutôt difficile à cerner en un seul.

C’est justement l’appauvrissement des sols dû à l’utilisation des engrais chimiques et la diminution de leurs productions animales et végétales que des agriculteurs alemands demandèrent à Steiner de réfléchir à des moyens pour les aider. Il anima 8 conférences intitulées: Cours aux Agriculteurs.

L’idée générale de son discours tient au fait que toute entité, qu’elle soit commerciale (ex: une entreprise), individuelle (ex: un terrain), animée (plante, humain, animal) est un organisme vivant autonome et qu’il cherche l’équilibre. Pour y arriver,

la biodynamie s’attache tout particulièrement au fonctionnement biologique …  et cherche avant tout l’amélioration de la qualité des produits.

Pour cela, on limite les entrants (ex: engrais) mais on augmente la plus-value de ce qu’on y intègre.

Ainsi, des terres pauvres pourront retrouver avec le temps, des qualités dignes des plus belles terres arabes. L’un des exemple les plus souvent évoqués renvoit à Alex Podolinsky. Ce pionnier de la biodynamie est né en Allemagne en 1925 où il immigre vers l’Autralie en 1947. Avec ses efforts, il convertit plus d’un million d’hectares de terres arides lessivées par l’utilisation abusives de produits chimiques en véritable oasis revitalisés. Comment a t-il fait ce tour de force? Et bien, il

… utilise les plantes pour réaliser des extraits végétaux, tisanes, décoctions, macérations, parfois combinées avec des dilutions, et qui servent à soutenir un bon processus végétatif et à limiter le développement des parasites.

Alex Podolinsky

Il existe de nombreuses préparations mais par soucis de donner un exemple concret citons, entre autre, la préparation de bouse de corne dite  » 500 « . Celle-ci sera obtenue par la fermentation de la substance dans le sol durant l’hiver, d’excréments de vache ayant été introduite dans des cornes de vaches. L’important sera d’utiliser uniquement la matière métamorphosée après la période hivernale. En séjournant dans la terre elle deviendra, d’où le terme, « biodynamisée ». 100 grammes de résidus seront dilués dans 30 à 35 litres d’eau et ensuite appliquées par pulvérisation sur 1 hectare. Cette mixture s’adresse au sol et aux racines des plantes. Appliquée au printemps et à l’automne, certains affirment qu’elle:

  • Édifie la structure du sol
  • Contribue à la formation d’humus et l’activité microbienne
  • Régularise le PH de la terre
  • Stimule la germination
  • Augmente la croissance des légumineuses
  • Dissout les formations minérales

De part les ingrédients utilisés, cette forme d’agriculture est considérée biologique. Mais même si les techniques de préparation et les ingrédients peuvent faire jaser, c’est surtout l’utilisation de l’astrologie qui en fait « tilter » plusieurs.

Advertisements