Graines d’oignon (image: http://campa-bio.skyrock.com)

L’oignon est biannuel, c’est-à-dire qu’il produit sa réserve d’énergie la première année et ses semences la deuxième. Éliminez tous spéciments ayant tendance à monter en graines la première année car les plants n’auront pas le temps nécessaire pour produire des graines viables avant l’hiver. C’est une spécifité génétique à proscrire.

Pour commencer, cultivez vos oignons en suivant les instructions inscrites sur le sachet du producteur ou selon les directives de celle ou celui qui vous les a remises. N’oubliez pas: ça ne marche pas avec les hybrides.

Après la récolte, faites les sécher dans un endroit ensoleillé et au sec pendant minimum une semaine. N’oubliez pas de les retourner de temps à autre pour un séchage uniforme. Surveillez surtout le collet et les racines. S’ils sont encore humides, c’est par là qu’ils pourriront lors de l’entreposage. Enlevez les résidus de terre.

Entreposez-les ou suspendez-les pour l’hiver dans un endroit froid et sec (entre 0 et 5 degrés celsius). Quelques sources conseillent de les déposer sur une assiette dans un vieux réfrigérateur si vous ne disposez pas d’une chambre froide mais surtout, évitez de les enfermer dans un sac. Ce sera trop humide.

Le printemps suivant, vers la mi-mai pour la région de Montréal, plantez-les dans la terre espacés de 10 centimètres. Yves Gagnon des Jardins du Grand-Portage suggère de les enfouir à 4 pouces dans le sol pour de meilleurs résultats. Comme l’oignon produit peu de semences, plantez au moins 12 bulbes. Et assurez-vous de disposer d’une distance de 1.6 kilomètre entre une autre variété pour en préserver la pureté. Un tuteur s’avérera nécessaire pour supporter la hampe florale qui pourrait mesurer jusqu’à 1.3 mètre de hauteur. Il se formera un bouquet floral en boule. Une surveillance constance sera nécessaire car les semences ne mûriront pas en même temps. Avant qu’elles ne tombent sur le sol, coupez la tige et terminez le séchage à l’intérieur pendant quelques jours. Frottez les tête et les graines tomberont sur le papier que vous aurez préalablement déposer sur la table pour les empêcher de tomber par terre. Nettoyez les débris et insérer dans un sachet en papier. Inscrivez le nom de votre cultivar et la date de récolte. Elles se conserveront 2 ans.

Advertisements