Floralies ancestrales (image: www.villagequebecois.com)

Selon la définition de wikipédia:

Les apothicaires et apothicairesses étaient les précurseurs des pharmaciens. Ils préparaient et vendaient des drogues et des médicaments pour les malades. « Apothecarius » vient du latin et signifie « boutiquier » ce qui correspondait essentiellement aux pratiques des XIIIe et XIVe siècles, où la boutique était l’élément qui différenciait le commerçant sérieux du charlatan de passage. La profession s’autonomisa au XVIIIe siècle et l’apothicairerie fut progressivement remplacée par la pharmacie à partir du XIXe.

Et bien, si vous planifiez des vacances dans le coin de Drummondville et que le sujet vous intéresse, visitez une vraie maison d’apothicaire d’époque avec son jardin au Village québécois d’antan. Lors de notre visite, nous avions pu y admirer le jardin d’inspiration avec le nom des plantes marqué au pied de chacune d’entre elle.

Par contre, si  les plantes médicinales vous laissent indifférent, reprenez-vous avec leurs floralies ancestrales.7000 fleurs, fines herbes, plantes  indigènes et arbres fruitiers du 19e siècle côtoient les potagers des maisons de nos arrières grands-parents.  Amenez votre carnet de notes et votre appareil photo pour conserver ces souvenirs si jamais vous souhaitez vous en inspirer chez-vous.

Advertisements