Cération et aménagement de potagers (source: http://www.croquepaysage)

Un sondage réalisé au Québec par la table filière de l’horticulture ornementale auprès de 1010 personnes montre que:

Près d’un répondant sur cinq (18%) affirme avoir acheté plus d’arrangements déjà préparés au printemps 2011. C’est donc une augmentation de près de 20% de ce type d’acheteurs en un an seulement.

Peut-on se surprendre de constater que de plus en plus d’entreprises d’aménagement paysager offrent aussi de construire votre potager « clés en main » selon vos préférences?

Encore marginale au Québec, l’industrie horticole commence à suivre cette tendances du marché afin de diversifier ses produits. Selon votre budget, on pourrait vous suggérer l’une ou l’autre de ces options:

  • Un test de sol
  • Une rencontre pour évaluer vos besoins alimentaires (fleurs comestibles, herbes aromatiques, plantes compagnons, légumes, fruits, plantes indigènes comestibles, etc.), la surface à consacrer à votre potager, les structures à implanter et les matériaux fournis mais aussi votre temps disponible et vos capacités physique
  • Le type de potager (ex: inclus dans un aménagement paysager déjà existant, une nouvelle surface à défricher, surélevé, etc…) 
  • L’installation d’un système d’irrigattion et/ou de drainage
  • La conception sur papier incluant les types de plantes à y inclure et les techniques de jardinage pour les cultiver
  • Un plan de rotation des cultures
  • Le détourbage
  • L’amendement du sol
  • Les semis (direct ou en pot)
  • L’épandage du paillis ou de bois raméal
  • L’entetien régulier (désherbage, taille, arrosage, protection hivernale, etc.)
  • La fermeture du jardin
  • Et j’en passe.

Évidemment, l’investissement est sans limite et il y a toujours des différences notables entre les fournisseurs de services. Même si leur nombre est encore restreint, faites vos devoirs en demandant plusieurs soumissions. Les prix varieront selon:

  • Qu’une entreprise cultive ses propres plantes ou s’approvisionne via un intermédiaire? 
  • Les matériaux utilisés (ex: sentiers en pierres au lieu d’en paillis)
  • La grandeur du potager à aménager
  • Qu’on doit excaver pour remplacer la terre ou enlever des roches
  • La machinerie utilisée (ex: pelle excavatrice)
  • La rareté des plantes
  • La grosseur et la complexité des structures à bâtir
  • Le nombre de services d’entretien suivant la construction du potager
  • La distance de voyagement du fournisseur de services
  • Etc.

Il sera pertinent de vous fixer un montant et de vous y tenir car c’est facile d’en ajouter; quite à diminuer vos attentes et les reporter l’année suivante.

Commentaires: L’entreprise suggérée n’est qu’à titre d’exemple. Vous pouvez, entre autre, débuter vos recherches par l’Association des Paysagistes Professionnels du Québec. Cependant, si vous ne trouvez rien, il existe d’autres plus petites entreprises spécialisées non regroupées. Vous devrez chercher davantage sur canada411.

Advertisements