Culture du tabac à Granby (source: Le Québec d'antan)

On oublie qu’au début du siècle passé, Granby fût parmi les plus grandes villes manufacturières du Québec.
En effet, en 1921, elle était classée au 9e rang relatif à la valeur de sa production et le tabac contribuait à cette renommée.
Par exemple, entre 1908 et 1974, la compagnie Imperial Tobacco of Canada, propriété de la famille Archibald, y transformera du tabac notamment pour la pipe et du tabac à chiquer et ce, à partir de variétés canadiennes et américaines. Comme on le sait, les changements d’habitudes de consommation feront en sorte que cette culture est désormais aujourd’hui presque disparue au Québec.
De fait, la vente en 2003 d’Impérial Tobacco à la British American Tobacco a mis un terme, après une présence de plus de 100 ans dans nos champs, à la culture de tabac à pipe et à cigare aux profits de pays comme Cuba et de la République Dominicaine. Résultat; les producteurs ont dû se recyccler dans d’autres secteurs d’agriculture… au pire réorienter leur carrière. L’avenir de la culture du tabac est très sombre au Québec car s’il n’y a pas d’autres débouchés, cela entraînera probablement la disparition des rares producteurs encore en activité.
Effectivement pour l’année 2011-2012, il n’y avait plus que 2 producteurs ayant un permis de production de tabac jaune, une variété surtout employée pour le tabac à cigarette.
Advertisements