semences de panais (source: http://www.rustica.fr)

Le panais (pastinaca sativa) est une plante très rustique dans la majorité des pays nordiques. Vous pouvez sans crainte la laisser en terre pendant l’hiver. Et comme elle est biannuelle, c’est très pratique car elle produira ses semences la 2e année. Ça vous évite ainsi de l’entreposer.

Panais sauvage (source: http://www.visoflora.com)

Au printemps suivant l’année de plantation, conserver uniquement vos plus beaux spécimens en vous assurant d’une bonne distance entre eux pour laisser la place aux tiges florales. Comme la plante est hermaphodite, tout le travail revient donc aux insectes pollinisateurs.

La distance d’isolement est de ce fait, hyper importante et vous devrez comptet au moins 2 kilomètres entre une autre variété mais aussi le panais sauvage (Voir image) qui pousse un peu partout. Lorsque les graines arrivent à maturité, c’est à-dire brunes et bien dodues, vous pouvez couper les tiges et les secouer dans un sac en papier. Il se peut qu’il y a des débris, faites un peu le ménage et inscrivez l’année et le nom de la variété. Conservez au sec à l’abris de la lumière. Malheureusement, les graines de panais se conservent peu longtemps, soit 1 à 2 ans maximum. Vous devrez donc en replanter régulièrement pour vous assurer une bonne viabilité.

Advertisements