Graines de citrouille (source: http://fr.123rf.com)

Pour produire des semences de courges, citrouilles, potirons, pâtissons et autres cucurbitacés, il est primordial de retenir ceci: Cucurbita pepo, cucurbita maxima, cucurbita moschata et cucurbita agyrosperma. Ces noms latins identifient l’espèce et elles ne se croisent pas entre elles. Cette info devrait être inscrite sur le sachet lors de votre achat sinon, demandez-le… c’est très important.

Ainsi, vous pourriez semer côte-à-côte 4 variétés différentes sans vous soucier de la pollinisation croisée. De nombreuses sources horticoles suggèrent même de planter une espèce différente de chacune rapprochées pour attirer davantage les insectes butineurs car ils rafolent du nectar des fleurs. Une chance parce que les courges sont monoïques. Ça veut dire que, sur un même pied, le plant possède à la fois les fleurs femelles et mâles mais à des endroits différents. Cette grande attirance fait en sorte qu’il y a des risques importants de croisements si vous ne respectez pas la distance recommandée de 800 mètres minimum entre chaque. Dans l’incertitude, faites de la pollinisation manuelle.

Fleurs mâle (à gauche) et femelle (à droite) de la citrouille (source: http://www.omafra.gov.on.ca/)

Lors de la récolte, vérifiez la maturité. Pour cela, l’écorce sera dure et vous ne devriez pas être capable d’enfoncer votre pouce et voir la trace de votre doigt sur cette dernière. C’est un truc. On suggère fortement d’attendre encore au moins 3 semaines après la récolte avant d’en extraire les graines. Les courges se conservent habituellement assez longtemps. Inutile de vous presser.

Au moment de l’ouvrir, enlevez les graines et la pulpe puis nettoyer le tout à l’eau claire. Une fois bien rincées, installez vos semences sur une surface sèche (ex: papier ciré) afin qu’elles puissent sécher complètement. Une manière pour être certain que le processus est terminé… les graines casseront si vous tentez de les pliez. Autrement, elles courberont. Mettez-les dans un sachet en papier opaque, en y inscrivant le nom de la variété et l’année de la récolte. Elles se conserveront pendant environ 6 ans.

Advertisements