Si comme plusieurs, vous récupérez les semences de vos fruits et légumes préférés il arrive qu’il soit impossible d’en conserver la pureté génétique en raison de la proximité d’un cultivar semblable trop près du vôtre. Par exemple, une distance recommandée de 165 mètres doit être prévue entre deux variétés de poivrons, 16 mètres pour les aubergines, 50 mètres pour les cerises de terre…

Tuyaux en PVC

Pour cela, vous pouvez trafiquer cette obligation en vous fabriquant des cages pour isoler vos plants. Vous pourrez ainsi en cultiver autant que vous voudrez.

Dans l’exemple ci-haut, les cages sont construites en cubes reliés au centre par deux sections amovibles de PVC (disponibles dans les quincailleries). C’est une idée astucieuse car, lorsque démontés, les tubes sont légers, résistants, peuvent facilement être stockés et ne rouillent pas. Cette construction permet d’utiliser des cages plus petites ou en relier plusieurs ensemble.

Pour la couverture, utilisez des filets le plus léger possible pour une pénétration maximale de la lumière et conserver une bonne aération. Pour le bénéfices des lecteurs, nous aimerions connaître un endroit au Québec où l’on pourrait acheter des toiles à des prix raisonnables.

section PVC

Aux contours des cages (derrière, à gauche et à droite), les filets sont enterrés pour empêcher les insectes de ramper dessous et le vent de les dérouler. Roulez ensuite les rabats latéraux autour de points d’ancrage avec des tiges d’armature  de 1/2 pouce ou tout autre objet assez pesant du même style. Cela plaquera fortement le tissus contre la terre. Gardez le devant uniquement tendu à l’aide de l’armature sans l’enterrer. Cela rend plus facile d’ouvrir un côté pour le désherbage ou pour la récolte.

En utilisant des barres d’armature en acier sur les côtés, cela agit comme une soupape de sécurité pour maintenir le dessus et les côtés suffisamment tendus pour ne pas qu’ils soient déchirés par de forts vents. Cela évitera aussi qu’il se déroule sous la pression, permettant  au vent de passer à travers et déchirer le tissus.

Barres d'acier

Il est à noter qu’il peut y avoir certains problèmes avec ce type de culture. Par exemple, si des pucerons pénétrent par inadvertance, cela peut causer des infestations assez graves puisque les prédateurs ne peuvent accéder aux insectes. Si une telle situation survenait ouvrez la porte (comme on le voit sur ​​la photo) pour permettre aux coccinelles et autres prédateurs de contrôler leur population.

Advertisements