Patates en chapelet

L’apios americana ou de son nom commun, la patate en chapelet est un tubercule vivace comestible indigène au Québec.  Pourquoi cette appellation?

Et bien, la raison en est fort simple. Tout comme les boules du chapelet, les racines rondes sont reliées entre elles par une mince racine qui fait songer à un cordon. Rien ne vous empêche de réciter une prière en les récoltant. Hi!, Hi!, Hi!

Toutefois, cette fabiacée porte également le nom de « haricot sauvage »  puisque la fleur produit une fève comestible.

Autrefois, c’était une plante consommée en abondance par les amérindiens et on la retrouve encore aujourd’hui sous le vocable « patate ou pomme de terre des indiens ».

Dans son livre de 1916, Iroquois, foods and food preparation, l’auteur,  Frederick Wilkerson Waugh (1872-1924) fait justement la mention suivante:

Roots of various wild and cultivated plants were evidently used extensively and a few, such as the wild potato, the artichoke, and the pepper-root, are still eaten by some of the older people.

Apios americana en fleurs (source: inconnue)

De plus, une étude faite en 1976 par J.A.E Seabrook et L.A Dionne sur la génétique de l’apios américana, prétend que les premiers colons européens en auraient aussi beaucoup mangés au début de la colonie. Très nutritive (3 fois plus de protéine que la pomme de terre), elle n’a jamais été domestiqué mais les autochtones protégeaient son habitat naturel afin de pouvoir en récolter les années subséquentes.

Facile de culture, elle n’a besoin d’aucun engrais, de compost ou de matières organiques. Productive (environ 2 kilos par plant), c’est une grimpante qui pourra atteindre jusqu’à 5 mètres de hauteur. Vous pouvez soit planter un tubercule ou une graine pour qu’elle pousse. Aime les sols légers plutôt chaud… même acide. Le moment de la récolte sera venue, à la 2e année de plantation, en automne, lorsque les tiges commenceront à se dessécher.

Par contre, lorsque la plante sera établie depuis plusieurs années, vous pouvez déterrer les racines qui seront à la surface de la terre. N’a besoin d’aucune protection hivernale car rustique jusqu’en zone 3.

Disponible chez: Norton Natural, native & perennial vegetable (site ontarien en anglais seulement)

(04 mai 2015): NOUS VOULONS REMERCIER CHALEUREUSEMENT MADAME MARIELLE OLIVIER ET SON CONJOINT DE NOUS AVOIR APPORTÉ DE NOMBREUX TUBERCULES. Nous espérons, grâce à eux, redistribuer cette richesse de notre patrimoine à toutes les personnes intéressées.

Patates en chapelet (de chez Madame Marielle Olivier)

Patates en chapelet (de chez Madame Marielle Olivier)

Advertisements