Graines de betterave (image: http://fr.123rf.com)

À cause de leur pollen extrêmement léger, la betterave peut se polliniser avec la betterave à sucre, la betterave fourragère, la bette à carde et d’autres betteraves potagères. La distance d’isolement recommandée se situera entre 3 et 8 kilomètres.

Ainsi à l’automne, récoltez les plus belles racines (bien formées, exemptes de meurtrissures et/ou de maladies apparentes). Il y a de multiples raisons pour cela:

  1. Il y a malgré tout des chances qu’il y ait des pertes pendant l’entreposage durant l’hiver.
  2. La betterave à besoin d’autres plants pour produire des semences.
  3. Cela assure une diversité génétique.

Tige florale de betterave (image: http://encyclo.voila.fr)

Nous n’avons trouvé aucune documentation indiquant le nombre de racine-mères à conserver ou à planter pour assurer la meilleure diversité génétique possible.  Chez-nous, c’est minimum 7 mais plusieurs experts s’entendent pour dire que plus il y en aura, mieux se sera.

Habituellement, elles seront mises en chambre froide et pour notre part, nous les enterrons dans du sable pour éviter qu’elles ne se dessèchent.

Lorsque le printemps sera de retour, plantez-les espacées de 30 à 60 centimètres (ça dépend de la grosseur de vos cultivars) en carré et ce, jusqu’au collet. Par inadvertance, nous avions laissé le col d’une betterave hors du sol et il avait pourri durant l’été. Ouachhhh! Dégueulasse. Mais les insectes avaient adoré.

Vous verrez par la suite apparaître une hampe florale pouvant atteindre facilement 1,2 mètre de hauteur. Tuteurez. Ne soyez pas surpris car il y aura de nonbreuses tiges sur la même.

Vous pouvez dès lors, cueillir les glomérules (graines) au fur et à mesure  lorsqu’elles tourneront au brun pâle, seront sèches et bien dodues ou encore, coupez les tiges au ras du sol pour les suspendre dans un endroit sec et aéré.

Ceci, afin qu’elles poursuivent leur maturation à l’abris des intempéries. C’est aussi plus facile de récolter les graines lorsque vous aurez deux minutes au lieu d’attendre qu’elles brunissent au jardin.

Frottez pour retirez les semences et débarassez-vous des débris avec un tamis. Ensachez-les dans une enveloppe brune en inscrivant le nom de la variété. Gardez-les au frais à l’abris de la lumière. Vos semences devraient se conserver pour une période de 4 à 5 ans mais pourraient déjà perdre 50% de leur potentiel de germination dès la 6e année.

Bonne fin de semaine!

Advertisements