raisin Vandal-Cliche (image: /www.vignobleorleans.com)

Pour faire suite à notre article du 21 juillet 2011, nous dressons un portrait du cultivar créé par Monsieur Joseph-O. Vandal et Monsieur Mario Cliche: la vigne Vandal-Cliche.

Aussi connu sous les appellations Cliche blanc ou Vandal blanc, cet hybride créé en 1989 est issu de la lignée des grands-parents suivants: Aurore, Chancellor, Prince of Walles et VItis Riparia.

Il est intéressant de noter que Jacques Cartier avait baptisé l’île d’Orléans « île de Bacchus », en raison de la vigne qui poussaient sur ses rivages. Et c’est, entre autre, grâce à cette vigne indigène (VItis Riparia) encore présente sur l’île si ce cultivar résiste aussi bien à nos hivers.

En effet, sa zone de rusticité peut aller jusqu’à -35 degrés celsius et ne requiert aucune protection hivernale.  On le décrit comme un raisin blanc rustique et précoce destiné à la production du vin aux arômes de poire, de pomme et de melon . Plant très productif. Belle maturité pour les régions nordiques. Le vignoble de Ste-Pétronille fut le premier à en cultiver de manière commerciale. Aujourd’hui, il a été adopté par bon nombre de vignobles québécois.  

Malheureusement, il est sensible à de multiples maladies. Cela explique pourquoi il est cultivé sur des sites venteux.

Bonne fin de semaine!

J’en profites pour lever mon verre de vin virtuel à la mémoire de mon père décédé il y a un an jour pour jour.
Tu aimais la vie. Tu aimais l’humour. Tu aimais les tiens et tes amis. Fais luire de là-haut un rayon d’espérance. Viens nous bénir pour qu’un jour, dans les cieux où tu vas les attendre, aucun de tes enfants et petits-enfants ne manque de se rendre.
Je t’aime papa!

Advertisements