Initiation au jardinage au jardin botanique de Montréal (1940)

Juillet, c’est le mois des vacances pour une bonne partie des étudiants. C’est aussi un casse-tête pour les parents car ils doivent s’organiser pour faire garder leurs jeunes enfants et pré-ados. Les camps de jours sont l’une des options. Certains, plus spécialisés, offrent des thématiques particulières  de type scientifique, gastronomique, sportive, nature, etc.    

Depuis 1936, le Jardin botanique de Montréal, offfe toutes sortes d’activités dédiées aux jeunes où ils peuvent découvrir les rudiments du jardinage mais surtout expérimenter la réalité horticole. Marcel Racine, premier responsable des jardiniets écoliers mentionne en 1938 que :

La présence de jardinets d’écoliers sur le site du Jardin n’a pourtant rien d’incongrue lorsqu’on connaît le désir profond du frère Marie-Victorin de favoriser le contact direct des enfants avec la nature et de susciter des carrières scientifiques chez les jeunes canadiens français.

 

Jeunes jardinets (photo: Jardin Botanique de Montréal)

Situés autrefois sur le terrain de stationnement rue Sherbrooke. les « jardins-jeunes », furent déplacés maintes et maintes fois avant de s’installer définitivement le long du boulevard Pie-IX en 1991.

Encore aujourd’hui, des camps de jour sont offerts aux jeunes qui souhaitent s’initier à l’art du jardinage mais, il faut s’inscrire tôt dans l’année. Pour les autres, vous pouvez consulter, entre autre, l’association des camps du Québec.

Advertisements