Variété très productive en danger de disparition. La souche originale aurait été cultivé depuis plusieurs générations par la famille Fortin de la région de Cap Saint-Ignace au Québec (municipalité entre Montmagny et Saint-Jean Port-Joli) et laissé en héritage plus spécifiquement par Catherine Fortin.

Par exemple, selon les écrits recensés, semer une livre de ce haricot nain jaune au port compact, pourrait produire jusqu’à 45 livres de graines dans de bonnes conditions. Aucune maladie ou insecte connu.

Haricot Famille Fortin (image: https://sites.google.com/site/jardindelouisec/)

Cependant, les sources ne s’entendent pas sur sa maturité. Elle est estimée entre 45 et 65 jours.

Advertisements