Kokopelli, personnage mythique

Les lois européennes en matière de vente de semences sont très restrictives et ne s’appliquent qu’aux variétés inscrites dans un registre. Les coûts pour enregistrer une seule variété sont très onéreux (3 500 euros / plus de 4 800$ dollars canadiens). Seules les multinationales peuvent se le permettent et elles inondent le marché de leurs hybrides ou graines génétiquement modifiées.

Ainsi, les petites entreprises deviennent hors la loi si elles offrent des semences non enregistrées, même ancestrales. Et la guerre est féroce… pas de passe-droit pour personne. C’est justement pour casser Kokopelli qu’un jugement a été rendu en 2008 les obligeant à verser 35 000 euros (plus de 48 000 $ canadiens) pour avoir vendu des semences « illicites ».

Malgré cette amende, Kokopelli poursuit ses activités et a décidé de développer d’autres antennes (Angleterre, Inde Mali, Belgique, Allemagne, Brésil) et il y en a eu une ici même,  au Québec, il y a quelques années à Coaticook. Ces dernières ont pour mission:

de redonner l’autonomie semencière à des peuples qui souffrent d’insuffisance alimentaire et pour d’autres, c’est un moyen d’accroître la disponibilité à des variétés anciennes devenues rares à trouver.

L’anttenne québécoise reproduisaient donc des cultivars à pollinisation libre cultivés anciennement  dans la province, c’est-à-dire ayant les mêmes caractéristiques chez un plant année après année. 

Malheureusement, comme c’est souvent le cas, la charge de travail et les activités n’ont pu se poursuivre. En appelant au numéro, suggéré à l’époque, Madame Line Boulet, agente de développement agroalimentaire pour l’organisme « Les produits de la ferme« , nous a confirmé la cessation des activités depuis quelques temps.

En effet, une enseignante en était la principale responsable et alliait matière académique et contenu concret comme moyen d’apprentissage pour ses cours. Le message est donc lancé aux intéressés si vous souhaitez reprendre l’initiative.

 Saviez-vous que?
Avec ses 3000 ans, Kokopelli est un personnage de légende amérindienne. On le retrouve du Pérou jusqu’au Canada sous différentes représentations. Tantôt joueur de flûte, voyageur,  guériseur, magicien etc., il est associé à la fête, la fertilité, la bonne humeur. Bref, « un gars de party ». Pour en savoir plus.

Advertisements