Manoir Mauvide Genest (image: http://www.manoirmauvidegenest.com)

Lorsque ma conjointe et moi avons fait une visite à l’Île d’Orléans en 2009, nous étions passé devant cet édifice, le Manoir Mauvide-Genest, à côté duquel des travaux avaient vraisemblablement été entrepris pour concevoir un potager. Sans clôture,, ni délimitation, il en était à ses premiers balbutiements. Nous ne nous étions pas trop attardés car les lieux étaient fermés.

Potager du manoir Mauvide-Genest (image: http://www.manoirmauvidegenest.com)

Par contre, nous avions été charmé par l’architecture à deux pas du chemin, la vue sur le fleuve et le bucolisme des environs. Nous étions à des lieux de nous douter que cet endroit, érigé en 1734, demeurait l’une des rares maisons encore sur pied de l’époque seigneuriale aux temps de la Nouvelle-France. Du nom du premier couple ayant construit la maison, Jean Mauvide et Marie-Anne Genest, le premier était chirurgien de l’armée du roi et sa conjointe, fille d’un forgeron prospère. Y’a pas à dire, les 4 étages et les 7500 pieds carrés habitables font encore aujourd’hui l’envie de bien des gens et nous met devant une évidence: être médecin et riche, même en Nouvelle-France,  c’est une combinaison gagnante pour un succès matériel… encore aujourd’uui.

Évidemment, comme toute résidence du début de la colonie, le potager est un incontournable et celui-ci a pris du galon. Reste à savoir si le réalisme du potager va aussi loin que les variétés qui y étaient cultivées à l’époque.

Advertisements