Potager de la Nouvelle-France

Lors des festivités du 400e de Québec, une petite initiative est presque passée sous silence en 2008.

En effet, un potager très particulier a été érigé sur les plaines d’Abraham sous l’aspect de ceux qu’on retrouvait à  l’époque de la Nouvelle-France. Madame Louise  Saint-Pierre, ethnologue,  en a été la conceptrice. Ayant été propriétaire d’une entreprise nommée le potager de la Nouvelle-France pendant de nombreuses années, ce n’est sûrement pas une coïncidence si c’est à elle qu’on s’est adressé pour cette tâche. Possédant une maîtrise en études médiévales jumelée à des études collégiales en agriculture, elle s’intéresse tout particulièrement à l’histoire horticole.  Elle possède une vaste collection d’anciens cultivars qu’on pouvait planter aux premiers temps de la colonie.

De fait, Madame Saint-Pierre voulait  l’œuvre la plus représentative possible en fonction des documents d’archives qu’elle avait consultés.

Reproduction de l'intérieur d'un jardin de la Nouvelle-France

Pour l’occasion, l’équipe de l’émission « la semaine verte » a réalisé le 24 mai 2009 un reportage (voir ici-bas) sur les débuts du projet jusqu’à sa réalisation complète. N’ayant pu le visiter lors de sa construction, nous nous y sommes rendus l’année suivante pour nous en inspirer. Car, l’un de nos souhaits serait qu’un jour, nous aussi puissions en ériger un pour ajouter à notre collection. Pour quelles raisons croyez vous que POTAGERS D’ANTAN prend un « S ».

En attendant de contempler le nôtre, vous pourrez voir celui-ci le long du sentier piétonnier menant au kiosque Edwin-Bélanger .

Advertisements