Courge Yokohama

Courge Yokohama en mûrissement

Avec du recul, le monde des semences est rempli de découvertes du passé. Selon moi, elles ont aussi leur place dans nos potagers d’aujourd’hui car elles fûrent primées par nos ancêtres qui y ont sûrement trouvé leur compte en les cultivant.

En fait, cette courge du Japon (cucurbita moshata) aplatie et côtelée est mentionnée dans de nombreux catalogues de semenciers du Québec avant 1900 puis par la suite… plus rien. Même en 1885, l’ouvrage de Léon Provancher ¨Le verger, le potager et le parterre dans la province de Québec » de 1885 qualifie ce légume de très « vanté ».

Introduit en 1860 aux États-Unis par Thomas Hogg, commerçant au Japon, ce dernier remet des graines à son frère James Hogg, horticulteur de Yorkville (section de New York). Il les sème et les étudie jusqu’en 1863 où en 1864, « The Magazine of Horticulture » mentionne le résultat de ses efforts. La publicité fait le reste.

Il n’est donc pas étonnant qu’il se soit retrouvé chez-nous puisqu’à l’époque, les semenciers du Québec s’approvisionnaient entre autre, d’entreprises situées aux États-Unis. Et New York, c’est proche. Très rare et difficile à trouver vous apprécierez son goût sucré. Chaque plant produit 2 courges. Elles seront vertes et tranquillement changeront de couleur pour passer au crème pour compléter leur mûrissement au jaune. Pour sa culture, semer en godet, à 20 degrés Celsius, 3 à 4 semaines avant leur repiquage au jardin (après tous risques de gel au sol soient passés). Repiquer la motte dans des trous de plantation remplis de compost préparés 2 semaines à l’avance. Vous pouvez aussi semer directement au jardin (sur un sol réchauffé) en plein soleil sur des buttes amendées de compost lorsque le risque de gel est passé. Maturité: 100 jours.

Courge Yokahama

Courge Yokahama immature

Petit anecdote: Plusieurs de ceux à qui j’ai offert des semences, moi compris, avons cru que la courge était mûre lorsqu’elle était verte. ERREUR! Nous nous sommes littéralement battus pour la couper. Alors qu’en fait, elle n’était tout simplement pas prête. Attendez donc qu’elle soit complètement ocre avant de la goûter… Même si elle est très sucrée verte, vous fustigerez moins. Excellente qualité de conservation.

Advertisements