Tomate Mac Pink (image du site: https://www.seeds-organic.com/)

En ce mercredi très pluvieux, je me suis dit.: « pourquoi ne pas rester dans le thème de la morosité ».  Je m’explique!

En faisant l’historique de cette tomate, je dois vous faire une confidence. Je me suis un peu ennuyé. Aucun rebondissement, drame, suspense.. Rien!. Que des pages de données universitaires, de chiffres ennuyants, des résultats d’analyse. C’est souvent ça lorsqu’on fait de la recherche sur des variétés développées par des instituts, désireux d’uniformiser leur produit pour la commercialisation à grande échelle. Enfin!, elle fait quand même partie de notre patrimoine alimentaire québécois et son côté « beige », ne doit pas faire oublier sa valeur et son goût.  Elle aura quand même 45 ans en 2012. Du respect quand même! Je vais tenter de résumer le tout dans un vocabulaire traduisible.

Ainsi, la tomate Mac Pink a été conçu en 1967 au département d’horticulture de l’université McGill (campus Macdonald) à Sainte-Anne-de-Bellevue par Calvin Chong, B. Bible et E. Gyapay. Si vous connaissez le prénom des deux derniers chercheurs, faites m’en part.

En 1958, il y a eu un premier croisement entre une tomate rose inconnue (nommée P-1) et la Homestead. Résultat des deux qui fût nommé 50-B-8 (Quel beau nom!).

Par la suite, la 50-B-8 a été croisé avec la Coldset pour obtenir la première version originale de la Mac Pink en 1967. Des essais préliminaires de stabilisation fûrent faits entre 1967 et 1969.

Autre étape de franchie, elle fût transférée au champ pour observation (à la station de recherche de Saint-Jean) entre 1969 et 1972 . Satisfaits de leur nouveau rejeton, les chercheurs distribuèrent les premières semences en quantité limitée à partir de 1973.

Le plant est compact uniforme avec des fruits rose de bonne saveur et de chair de qualité. Résistante au fusarium et verticillium. Conçue pour les climats nordiques avec de courtes saisons estivales.

Peut-être trouverais-je un jour une histoire d’amour quelque part entre deux éprouvettes. Hi!, Hi!, Hi!

Considérée rare.

Advertisements