Jardin des Premières Nations / Jardin Botanique de Montréal

Pour rendre hommage au peuple autochtone, il existe une section au jardin botanique de Montréal appelé le « jardin des premières nations« .  J’avoue qu’il est un peu tard pour y aller cette année mais vous pouvez déjà planifier une visite l’an prochain. Cette reconstitution vous dévoilera les espèces indigènes entrant dans l’alimentation et la médecine de ce peuple mais aussi aux techniques de culture.

Il est très important de souligner que la conception de cette section l’a été dans la philosophie de ces peuples, c’est-à-dire ne pas dépouiller un endroit pour en vêtir un autre.  

En effet, il devenait indécent de saccager un secteur d’une forêt pour y cueillir des plantes, souvent menacées, pour ensuite les amener au jardin. C’était tout à fait contraire au respect de la nature. Pour résoudre ce problème, ils ont décidé de récolter les végétaux sur les sites voués à la destruction par la construction domiciliaire. Ce fût en soi tout un défi.   

Steve McComber

En ce qui a trait aux légumes, ils ont fait appel à Steve McComber. Renommé à travers la confédératoon Haudenosaunee, il cultive depuis 35 ans maintes variétés traditionnelles de maïs, courges et haricots.  Très peu connu au Québec francophone, ce Mohawk de Kahnawake a fait des présentations sur le sujet à la télévision, radio, fait des conférences au Canada et aux États-Unis.  Ça, le site Internet du jardin botanique ne vous le dit pas.

Advertisements