Poivron Vinedale

Connaissez-vous les All-America Selections? Depuis 1932, cet organisme indépendant et impartial promouvoit chaque année les semences de fleurs, fruits et légumes du jardins aux qualités supérieures tant au Canada qu’aux États-Unis. Pour quelles raisons j’évoque cet organisme? Et bien, en 1952, ils ont déclaré le poivron doux « Vinedale », seul et unique poivron développé au Canada,  « AAS Winner bronze ».

Créé à partir de 1928 par l’Institut de recherche horticole de l’Ontario, l’organisme souhaitait sélectionner à l’époque un gros poivron à chair épaisse de maturité précoce et qui produirait un bon rendement.  Après moults pollinisations croisées avec les cultivars Harris, Earliest, Harris Early Giant, Sunnybrook, Oskosh et Ruby King, plusieurs générations d’hybrides furent obtenus mais seuls ceux issus du croisement avec la Harris Early Gianrt et Sunnybrook fûrent retenus. D’autres sélections ont été effectuées à partir de ce croisement et des plants individuels ont été retenus chaque année jusqu’en 1940 pour retenir les plants aux caractéristiques souhaitées. Stabilisée, il fût présenté en 1946 pour participer au concours « Merit Trials » de l’Association canadienne des producteurs de semences. Les rapports élogieux ont dès lors, amené la production de semences à grande échelle dès 1949.  Cette variété est excellente pour la production hâtive de fruits verts et rouges uniformes. Adapté aux saisons courtes du Nord, il permet une culture commerciale avantageuse comparativement aux variétés plus tardives.

Poivron Vinedale

Malheureusement, comme une grande majorité des semences héritage du monde entier, la variété tombe dans l’oubli dans les années 1990 et ce, jusqu’en 2006 où, voulant célébrer son 100e anniversaire, l’institut de recherche horticole de Vineland a fait appel à l’ensemble de leurs contacts pour recréer une plate-bande où seraient présents tous les fruits, légumes et cultivars hornementaux développés et approuvés par l’institution. Si la saga complète de la réintroduction de cette variété vous intéresse, un article est paru dans la revue du programme du semencier du patrimoine (no.23-1, hiver 2010), magazine que vous pouvez acheter individuellement. Considéré en voie d’extinction, voire éteint par certains sites de recensement.

Poivrons Vinedale

 

Advertisements