Melon Oka (image: http://www.seedsavers.org)

Voici un portrait du melon OKA, une autre excellente variété développée au Québec, un melon brodé hybride hâtif conçu en 1910 ou 1912 (les sources ne corroborent pas) par le père Athanase des Cisterciens d’Oka, autrefois directeur de l’Institut agricole d’Oka,. Croisement entre le melon de Montréal et le melon américain Banana. Il semblerait jusqu’à maintenant que ce soit le grainetier américain Breck & Son de Boston qui offrit les premières semences aux agriculteurs en 1924. Le fruit peut atteindre 4,5 kilogrammes. La variété avait disparu des catalogues à la fermeture de l’Institut en 1962 après que le gouvernement du Québec eut décidé de décentraliser l’enseignement de l’agronomie à l’Université Laval à Québec. Des graines furent retrouvées beaucoup plus tard (année à confirmer) à l’Île Bizard et depuis, il est considéré ménacé par l’organisme « Le Semencier du patrimoine ».

Père Athanase Montour en 1925 (Image: http://www.museevirtuel.ca)

Culture: Faites vos semis intérieurs 4 à 6 semaines avant la date du dernier gel. Transplanter lorsque la température atteint un minimum de 10 dégrés celsius. Exige un site caché des vents, très ensoleillé ainsi qu’un sol léger, profond et riche en humus. Produit un fruit à chair orangée et texture ferme. Maturité entre 80 et 90 jours.

Disponibilité: Aux Jardins de l’Écoumène

Advertisements