Pois-fève Laliberté

Une grande partie du patrimoine horticole du Québec était, à l’époque, pérpétué de génération en générations. Avec le temps, les semences s’étaient tellement bien adaptées au milieu qu’elles avaient acquis de nouvelles physionomies et/ou qualités génétiques qu’elles n’avaient pas lorsqu’elles ont été introduites par les nouveaux colons.

On pouvait dès lors, leur reconnaître leur unicité; d’où l’appellation des cultivars du nom de la famille productrice. C’est le cas de cette légumineuse. Ni pois, ni fève, elle se situe entre les deux.

En fait, le plant ressemble à un haricot nain et le légume à un pois. En 1999, elle était cultivée par Monsieur Laliberté de Lotbinière âgé de 80 ans qui confirmait le caractère unique de cette plante dans tout le Canada. Considérée en danger d’extinction, le légume frais est fade. Nous vous suggérons de le sécher et de le consommer en soupe au pois; mets traditionnel au Québec en début du siècle passé.  Là, il gagnera beaucoup en saveur.

Remis par le fils de Monsieur Laliberté à Antoine Davignon, un ange protecteur du Semencier du Patrimoine.  Décédé en 2003, c’est sa soeur, Madame Gisèle Davignon qui nous les a transmises.

Culture: Semer en terre une fois le risque de gel au sol écarté. Exige un tuteur car le plant peut monter jusqu’à 1 mètre de haut. Maturité entre 90 et 100 jours.

Variété disponible dans la section « Pour comnander ».

Advertisements