Rhubarbe MacDonald (image: backyardgardener.com)

Saviez-vous qu’il existait des dizaines de variétés de rhubarbe? Certaines à tiges vertes, rouges, courtes ou longues?

Une grande majorité de celles qu’on cultive encore aujourd’hui proviennent de Chine, Russie et Mongolie. Elles auraient été introduite en Amérique du Nord au début du 19e siècle et servaient, en grande majorité, à la confection de tartes; une tradition des anglo-saxons appelée « pieplant ». C’est justement à cause de son utilisation « sucrée » qu’elle a été classée comme un fruit par la Direction des Douanes de New York en 1947. Mais en réalité, les livres de botanique la classe comme un légume.

Par ailleurs, l’une d’entre elles a été créée au Québec dans les années 1920 par le professeur Harold Murray du MacDonald Agriculture College: la « MacDonald ».  Ce cultivar aux longues tiges rouges (jusqu’à 2 mètres) peut servir à d’autres usages insoupçonnés.

Justement, une entreprise du Lac-Brome, La Rhubarbelle, utilise d’anciens cultivars de rhubarbe notamment la « MacDonald » pour confectionner des jus haut de gamme. Comme ce jus est disponible dans quelques établissements seulement dont le IGA Pépin de Saint-Hilaire, j’avais bien envie d’y goûter cette fin de semaine. Malheureusement, j’ai eu beau faire les allées, demander aux commis, impossible d’en trouver. Si vous avez davantage de chance que moi, j’aimerai bien avoir vos commentaires. Bonne dégustation!

Advertisements