Lorsque j’ai décidé d’écrire ce blogue, je me suis donné, entre autre, comme objectif de faire connaître des ressources insoupçonnées, des références littéraires peu connues, des lieux particuliers mais aussi des personnes, souvent dans l’ombre, qui contribuent à sauvegarder notre patrimoine végétal. Parce qu’il ne faut pas se cacher, les légumes ancestraux, ça ne fait pas les manchettes. Comme c’est plutôt un sujet « underground », je me suis dit que si ça pouvait aider quelqu’un d’une quelconque façon et bien j’y allait. 

L’une d’entre elle s’appelle Nathalie Antaya. Elle habite près de chez-moi à Saint-Robert près de Sorel. Ce qui fait d’elle quelqu’un d’exceptionnel: elle cultive près de 800 différentes variétés de tomates. WOW! Mon idole; mais ne lui dites pas. Je l’ai rencontré à quelques reprises lors de fêtes de semences et c’est vraiment la reine de la tomate. Je n’hésite donc pas à vous référer son site « Les jardins de Nathalie » car elle a beaucoup d’autres choses à vous proposer. Merci Nathalie d’offrir autant de couleur dans nos vies.

Advertisements