Concombre sauvage

Que ce soit fleurs, fines herbes, plantes indigènes, légumes ou fruits, le Semencier du Patrimoine est tout désigné autant pour les jardiniers amateurs que chevronnés. Cet organisme canadien sans but lucratif concentre ses principales énergies dans la production d’un catalogue d’échange de semences offerts par les membres producteurs.

Chaque année, tous les membres reçoivent un catalogue parmi lesquelles figurent un choix de plantes souvent non disponibles dans les grandes surfaces et même chez les grainetiers spécialisés.

Même si les prix pour l’achat d’un sachet de semences est réellement minime pour les membres (ex: 2.50$ pour un sachet de petites graines), les membres producteurs bénéficient quant à eux d’un tarif encore plus bas (ex: 2.00$ au lieu de 2.50$). C’est vraiment pas cher.

Depuis 2 ans, les membres producteurs ont un rabais sur leur inscription annuelle (35$ au lieu de 40$). Et savez-vous le plus merveilleux: Tout le monde peut devenir membre producteur. C’est la démocratisation de l’échange végétal. Et bien oui, que ce soit une ou plusieurs variétés proposées, vous pouvez vous aussi contribuer à sauver notre biodiversité.

Grimpante indigène annuelle du Québec

Il y évidemment d’autres organismes de par le monde qui eux aussi fonctionnent sur le même principe. Si vous cherchez des variétés encore plus rares vous pouvez vous référer à l’organisme « seeds savers » (États-Unis) qui envoie un catalogue de plus de 500 pages. Des heures de plaisirs mais aussi de recherche parce que c’est écrit petit en plus.

En France, il y a le réseau semences paysannes mais à cause de la règlementation, il est très difficile de commercialiser des semences qui ne sont pas inscrites au catalogue officiel des espèces et variétés pour la mise en marché; d’où le tollé de nombreux. Seul Kokopelli offre des semences mais cet organisme a été frappé d’une très grosse amende pour ne pas s’être conditionné aux lois. Ils poursuivent néanmoins leurs activités.

Prospecierara quant à lui est une ressource Suisse oeuvrant non seulement dans la préservation de la biodiversité végétale mais aussi animale.

Nous vous joignons finalement un lien où vous pourrez en retrouver davantage. Nombreux sont en version anglaise.

Ci-dessus un concombre sauvage (non comestible), une grimpante annuelle autrefois offerte dans les anciens catalogues. Se ressème chaque année. Elle peut facilement atteindre plus de 15 mètres de hauteur.

Advertisements