Lors d’une de mes animations à l’été 2017, j’ai rencontré une représentante du mouvement Slow Food (région de Batiscan) qui m’a entretenu d’un légume bien particulier.

En effet, celle-ci aurait eu vent d’une petite pomme de terre qu’on cultive uniquement sur la région côtière du Québec. Consommée depuis des générations, elle aurait été recueilli, à l’origine, flottant au bord de l’eau, jetée par-dessus bord par les cuisiniers des bateaux car trop petites pour être apprêtées. Mangée surtout avec du poisson, on aurait poursuivi sa culture depuis des générations car elle se serait adaptée à son nouvel environnement, toujours en conservant sa petitesse. Selon les dires de cette dame, on la semait dans des barils remplis de terre juste à côté de la maison pour qu’elles soient à portée de main. Si vous ou une personne de votre entourage reconnaissez cette patate ou son histoire, faites-nous en part. On l’ajoutera à notre merveilleuse liste de fruits et légumes uniques issus de notre terroir québécois. Et si vous avez des photographies, envoyez-les nous. On se fera un plaisir de les publier en mentionnant votre contribution.

 

Advertisements