Courges Canada Crookneck

Courges Canada Crookneck

Lorsqu’on recule dans le temps, les frontières du Québec d’aujourd’hui ne sont pas celles d’hier. On a qu’à penser aux territoires amérindiens avant la découverte du continent par Jacques-Cartier, celles du Haut et du Bas-Canada (1791-1841) ou nos délimitations géographiques actuelles pour comprendre qu’il peut devenir difficile d’établir si une variété de fruits ou de légumes poussait bel et bien au Québec.

C’est l’une des réalités qui survient en scrutant des variétés indigènes très anciennes (avant 1700) comme la Canada Crookneck. Cette courge de couleur jaune clair très rare peut atteindre jusqu’à 30,5 cm aurait été cultivée par les iroquois. Comme ils étaient installés dans la Vallée-du-Saint-Laurent, on peut se douter qu’elles y poussait. Vous la reconnaîtrez facilement au bout de sa tige courbée. C’est cette particularité qui a fait en sorte qu’elle a été baptisé sous différentes appellations au Québec francophone.

Par exemple, le catalogue illustré de William Evans de 1878, fait référence à la croche d’hiver du Canada. Provencher, dans son ouvrage de 1885, fait quant à lui allusion à la cou-croche du Canada. On peut remonter ainsi très loin dans les écrits mais on doit pour cela consulter la documentation anglophone.

Ainsi, elle est décrite commercialement pour la première fois aux États-Unis par le grainetier de Boston Charles H. Hovey en 1834.

Culture: Semer à l’extérieur sur butte 2 à 3 graines à environ ½ pouce de profondeur espacée de 18 à 24 pouces. Par contre, des semis intérieurs peuvent aussi être faits 3 à 4 semaines avant la dernière date de gel au sol. La température optimale de germination est de 85-95 degré Fahrenheit. Fertiliser avec une émulsion de poisson si les plants démarrés à l’intérieur commencent à jaunir. Pour endurcir les plants, réduisez la température, l’arrosage et la fertilisation. Transplanter lorsque tout risque de gel au sol est passé. À notre humble avis, démarrez vos plants directement à l’extérieur si votre région le permet. Croyez-vous que les amérindiens démarraient leurs semis à l’intérieur?  Maturité 100 jours. Serait à son meilleur pour la consommation lorsque la tige atteindrait environ une quinzaine de centimètres.  Dégustez en salade ou cuite.

Advertisements