Melon zucca (Osoyoos, Colombie-Britanique, 1943)

C’est le temps des fêtes et je ne sais pas pour vous mais chez-moi lorsque j’étais jeune, il y a toujours eu du gâteau aux fruits vendu par le Club optimiste. Mon père, ayant eu un commerce pendant 40 ans, en achetait beaucoup et en donnait à ses bons clients durant cette période festive. Aujourd’hui encore, par nostalgie, je m’en procure au moins un par année. Ce brin de souvenir m’amène à vous entretenir de cette variété de melon pouvant peser entre 60 et 100 livres (entre 27 et 54 kilos) et le record aurait été de 150 livres (68 kilos). 

En effet, pendant la 2e guerre mondiale, l’importation de zestes d’agrumes au Canada fût prohibée. Les entreprises requérant, entre autre, des fruits confits durent trouver une alternative rapidement; solution qu’elles dénichèrent auprès du melon zucca.

Cette gourde en voie de disparition originaire d’Afrique mais arrivée au Canada par la Californie était idéale pour les régions aux longs étés chauds comme à Oliver, Summerland, Osoyoos et Keremeos en Colombie-Britanique, où elle fût cultivée surtout entre 1934 et 1955

D’ailleurs, c’est en 1942 qu’elle atteignit sa pleine popularité avec près de 700 tonnes récoltées. À 25$ la tonne, c’était pour ces temps de disette, de la grosse « argent » car les pelures étaient distribués partout à travers le Canada pour la confection des gâteaux aux fruits. Ha! Ha! Ha!. Le voilà le lien…

Pour ceux et celles qui souhaiteraient un géant au jardin, ce melon fera jaser assurément.

Graines disponibles uniquement chez: Prairie garden seeds

Culture: Il est important de souligner que n’ayant jamais cultivé cette variété, les conseils ont été tirés à partir d’écrits anciens en anglais. J’espère que la traduction libre saura refléter avec exactitude les étapes pour une culture réussie au Québec. Nous avons surtout tenté d’adapter les anciennes méthodes de culture à celles d’aujourd’hui.
 
Première étape:
Très tôt en avril, placez vos graines dans du papier essuie-tout humide que vous aurez inséré dans un sac de plastique (ex: Ziplock). Placez ensuite votre sac fermé dans un endroit chaud (ex: au-dessus du frigidaire ou comme chez-moi à une bonne distance au-dessus d’un calorifère) Attendez la germination. Ça vous permettra ainsi de repérer les semences viables. 
 

pots de papier

Deuxième étape:
Récupérez les graines germées. Enterrez-les délicatement  (1/2 pouce) dans un pot en papier (ou pot en papier brun pressé vendu en magasin) que vous aurez rempli d’un terreau composé de sable et de mousse de tourbe. Humidifiez et laissez pousser pendant 6 semaines à 21 degré celsius ou 70 degrés Fahrenheit. Gardez humide mais non détrempé.

Cloche fait maison

Troisième étape:  
Après que tout risque de gel au sol soit passé, transplantez au jardin en perçant vos pots en papier pour donner une chance aux racines de se faufiler. Protégez avec une « cloche » jusqu’au réchauffement des températures. Cette technique vous permettra de créer un effet de serre qui contribuera à donner un boost de chaleur à vos plants. Espacez de 25 pieds de diamètre (7 mètres et demi). Enelevez la cloche lorsque la température est au-dessus de 21 dégrés Celsius. Récoltez au début de l’automne.

Selon les écrits, le melon zucca grandit rapidement (2 livres et demi (1 kilo) / jour) et, à cause de cela, il absorbe beaucoup d’éléments nutritifs du sol. Ce dernier devra donc être bien amendé en matière organisque au moment de la plantation.

Anecdote: Le melon zucca est tellement glissant à maturité qu’il est pratiquement impossible de le transporter. Le seul moyen qu’on trouvé les agriculteurs pour le déplacer a été de le mettre sur leurs épaules. Entre 60 et 150 livres chaque, fallait être fait fort. 

Bonne fin de semaine!

Advertisements