Lorsque nous avons acheté notre maison il y a plus de 6 ans, la moitié du terrain (environs 30 000 pieds carrés) n’était qu’un simple champs. De la pelouse point! Une  heure perdue chaque semaine d’été à couper de l’herbe, assis sur le tracteur, juste pour cet espace perdu. Quel gâchis mais en même temps quelles possibilités. Nous avons, comme vous pouvez l’imaginer, jeté notre dévolu sur la plantation d’arbres fruitiers ancestraux du Québec.

Au fur et à mesure de nos recherches, deux petites entreprises québécoises ont attiré notre attention: la pépinière ancestrale et la pépinière fruitière rustique et ancestrale. Beaucoup moins dispendieux puisque vous achetez directement du producteur (ex: un plant de fraise peut coûter 1$ et moins au lieu de 7$ en commerce), de très belle qualité, avec un vaste choix (en âge, quantité et aussi en variétés), ces arbres sont surtout cultivés dans des conditions climatiques proches de celles dans lesquelles vous les planterez chez-vous.

J’écris cela pour la raison suivante. Bon nombre de producteurs d’arbres fruitiers les couchent  en hiver pour qu’ils soient ensevelis sous la neige et ainsi être protégé des affres du froid. Ils sont ensuite acheminé dans les magasins grandes surfaces au printemps pendant qu’ils sont encore en dormance. Lorsque nous les achetons, ils sont sujets à mourir l’hiver suivant car peu habitués aux vents froids.  Une garantie d’un an est habituellement fournie par l’entreprise mais vous devrez rapporter l’arbre, la facture, prouver les conditions ayant fait périr votre arbre…Quelle perte d’énergie!  Surtout que l’année suivante, les mêmes cultivars ne sont pas toujours recommandés.

Aussi, je les commande jeunes (environ 1 an) car c’est beaucoup plus facile à mettre en terre.  Pour les plus pressés, il y en a des plus âgés mais les coûts et frais de postes sont en conséquences. Je les reçoit par voie postale étiquettés et il ne me reste qu’à les planter à l’endroit le plus approprié.  Dans la boîte figurant sur l’image j’ai 50 fraisiers à jour neutre, 2 pins de corée et 2 gadeliers (rouge et blanc).  Ils fructifieront dès le printemps prochain. Tout ça dans une une boîte de 15 pouces de hauteur X 15 pouces de largeur X 10 pouces d’épaisseur. Plus de déplacements. Plus besoin non plus de tout entasser dans l’auto aux risques de casser des branches ou d’égratigner la voiture. De jurer contre la terre mouillée tombée dans la valise. Et surtout, des commentaires moqueurs de ma conjointe.

Il est maintenant trop tard pour les commandes d’automne mais prévoyez pour le printemps prochain!

Advertisements