Gourgane Petite du Lac Saint-Jean

Très ancienne légumineuse apportée par les premiers colons, la gourgane a quasiment disparu du paysage québécois avec l’arrivée de la pomme de terre. Les seules régions ayant poursuivi sa culture furent celles de Charlevoix et du Saguenay Lac Saint-Jean. Pourquoi ne pas l’inscrire sur la liste de vos plantes à semer cette année? Légume très facile, il possède la particularité de s‘adapter à tous types de sols irrigués, pourvu de conserver une humidité constante. Une autre de ses caractéristiques particulières consiste aussi au fait qu’elle se sème très tôt au printemps (entre le 15 au le 20 avril). Capable de germer à partir de 3.3º Celsius, les jeunes semis peuvent même supporter un gel jusqu’à -3º Celsius.

Toutefois, pour votre premier semis direct, enfouissez-la à une profondeur de 10 cm pour la protéger. Après le dernier gel, vous pourrez alors la planter à 5 cm de profondeur. Vous pourrez même semer jusqu’à 5 semis successifs pour en manger tout l’été; soit à chaque 15 jours. Mesurant jusqu’à 1 mètre ½ de hauteur, elle n’a pas besoin de tuteur. Mais, par expérience et ce, pour une petite surface, ne l’installez pas en zone de grands vents sinon, elle se couchera. Distancez de 75 cm entre les rangs et 10 cm entre les plants. Elle viendra à maturité après 90 jours. À noter que la plante se fait attaquer par le puceron. Si l’infestation devient majeure, utiliser un insecticide naturel à base de tabac ou d’ail.

Par contre, pour une consommation fraîche (ex: pour la soupe à la gourgane… voir recette ici-bas), récoltez au 3/4 de sa maturité (environ après 68 jours). Vous verrez alors de belles fèves blanches un peu verdâtre. Vous pourrez aussi les congeler pour un repas ultérieur. 

Par ailleurs, si vous souhaitez conserver vos graines pour l’année suivante, assurez-vous qu’il n’y ait pas d’autres cultures de gourganes à moins de 1.5 kilomètres. Vous aurez aussi intérêt à poursuivre leur maturité au-delà des 90 jours soit jusqu’au moment où la plante se desséchera totalement. Vous verrez les cosses noircir (vraiment très noir) et, par un après-midi ensoleillé, sans pluie depuis quelques jours, vous ramènerez les cosses dans la maison. Écossez et déposez dans un pot en vitre (ex: pot Masson). Les semences seront beaucoup plus foncées, presque brun noir. Une pellicule se colle aussi autour de la graine. Elle partira en séchant. Il m’arrive quelques fois d’attendre quelques jours pour être certain qu’elles soient totalement sèches en les laissant dans un bol. Si l’ongle de votre pouce s’imprime sur la graine, c’est mauvais signe. Laissez-la encore durcir. Enfin, entreposez vos pots dans un endroit au frais à l’abri de la lumière en inscrivant le nom du cultivar et la date de récolte. Dans de bonnes conditions, vos graines se conserveront entre 5 et 7 ans. 

Advertisements