Vous prévoyez voyager dans les campagnes du Québec cet été? Profitez-en pour faire de petits détours si vous passez dans l’une des municipalités où ont été construit des attraits peu banals: des granges. On se désole souvent de constater le manque d’intérêt (ou de subventions de nos gouvernements) pour préserver ces vestiges d’une autre époque.

Toutefois, il est « quelque peu » réconfortant de savoir qu’une poignée de ces bâtiments agricoles ont été préservés et même classés « patrimoine historique » par le gouvernement provincial. Parmi ceux-ci on retrouve de véritables joyaux notamment:

LA GRANGE ADOLPHE-GAGNON (1835-1889)

Grange octogonale Alphonse-Gagnon (source: en haut: Radio-Canada et en bas: museeagricole.wix.com)

Grange octogonale Adolphe-Gagnon (source: en haut: Radio-Canada et en bas: museeagricole.wix.com)

Construite en 1888, cette grange-étable octogonale située dans le Bas-Saint-Laurent, à Saint-Fabien, est la seule à posséder quatre niveaux. Ce concept futuriste a valu à la veuve, Angèle Soucy, le Mérite agricole.

 

LA GRANGE LAJOIE

Grange Lajoie - en haut 2006 (source: Ministère de la Culture et des Communications) - en bas 1977 (source: Jean-Francois Rodrigue)

Grange Lajoie – en haut 2006 (source: Ministère de la Culture et des Communications) – en bas 1977 (source: Jean-Francois Rodrigue)

Dans le coin de Charlevoix et plus spécifiquement à Saint-Urbain, cette grange possède un toit de chaume. Elle fut bâtie par Ernest Lajoie vers la moitié du 19e siècle selon des techniques de construction du Régime français.

 

LA GRANGE ALEXANDER-SOLOMON-WALBRIDGE (1828-1897)

Grange Alexander-Solomon (source: en haut: Wikipedia, en bas (2009) Annie Tetreault)

Grange Alexander-Solomon-Walbridge (source: en haut: Wikipedia, en bas (2009) Annie Tetreault)

À Saint-Ignace-de-Stanbridge (Hameau de Mystic) en Montérégie, la grange Alexander-Solomon-Walbridge, bâtie en 1882, se distingue de manière singulière avec son toit en forme de collerette et son contour dodécagonal. Elle est la plus ancienne de cette forme encore préservée au Québec. Elle a deux étages soit celui du fenil et de l’étable.

 

LA GRANGE DAMASE-AMEDEE-DUFRESNE (?-1907)

image

À Austin, en Estrie en bordure du lac Memphrémagog, cette grange circulaire, construite en 1907, selon un plan populaire du 19e siècle des États-Unis, se distingue également par son toit conique et ses rampes d’accès couvertes. Contrairement à d’autres propriétaires de granges patrimoniales, celle-ci fut érigée par un charpentier payé par Damase-Amedee Dufresne.

 

LA GRANGE-ECURIE DES PRÊTRES CHAUMONT

Grange-écurie des prêtres Chaumont 2015 (source: Isabelle Huppé)

Grange-écurie des prêtres Chaumont 2015 (source: Isabelle Huppé)

Située au coeur de Sainte-Anne-des-Plaines dans les basses Laurentides, la grange-écurie des prêtres Chaumont se remarque à peine mais une fois devant, elle se remarque avec son toit à deux versants asymétriques. Érigée comme dépendance agricole vers la fin du 19e siècle, elle forme un ensemble avec la maison des prêtres Chaumont construite en 1884.

Vous êtes intrigués de consulter l’historique d’autres granges classées patrimoniales? Consultez le répertoire culturel du patrimoine du Québec pour en connaitre davantage. Qui sait! Il y en a peut-être même une près de chez vous bien cachée.

Advertisements