Lorsqu’on consulte d’anciens ouvrages relatifs à l’espace mais aussi aux semences requis pour nourrir une grosse famille sur une année, on se voit ébahi par l’ampleur des potagers. C’est un peu ce que nous a inspiré cette image (date inconnue) où l’on voit s’y affairer 5 femmes (l’une étant à droite et brouillée). Remarquez l’ordre, l’entretien, la santé des végétaux, la disposition, la variété. Un potager comme ma conjointe les aime; structuré, linéaire, fonctionnel comparativement aux miens plutôt désordonnés.

En fait, à l’époque on se devait de rentabiliser au maximum les surfaces cultivables. Il y avait donc juste suffisamment de place entre les rangées pour circuler. Pour compléter l’image et comme petit cadeau des fêtes, nous vous avons justement inclus un Guide du jardinier (1966) fourni par le Ministère de l’Agriculture du Canada rappelant les distances recommandées, les quantités de semences suggérées, le rendement moyen d’un rang de 50 pieds, le nombre de jours requis du semis jusqu’à la récolte, etc… vous serez surpris de l’abondance générée.

Advertisements